Méthode et accompagnement

LA MÉTHODE PROPOSÉE

_

L’ intégration Posturale Psychothérapeutique est une thérapie psycho-corporelle et relationnelle,  elle s’articule autour de:

  • la Gestalt thérapie ( Fritz PERLS) : thérapie de l’ici et maintenant et de la relation
  • l’intégration posturale (Jack PAINTER), orientée sur les fascias musculaires et la mémoire qu’ils accumulent
  • la psychologie humaniste (Carl Gustav JUNG) orientée sur la place de l’homme dans le grand tout qui l’entoure

Accompagnement

Les séances individuelles sont hebdomadaires sur 1 heure ou tous les quinze jours sur une heure trente.
Les séances en groupe sont mensuelles et sur une journée.
Vous serez accueilli là où vous en êtes, sans idée préconçue, sans jugements et sans préjugés.

Même, si nous souhaiterions que ça aille vite, le temps, l’écoute et le partage seront nos meilleurs alliés.

Chacun vient avec son histoire singulière. Pour les uns un petit coup de pouce permettra de traverser les difficultés du moment. Pour les autres un grand coup de main aidera à voir plus clair dans les moments éprouvants, de les traverser et d’en sortir grandi.

Une déontologie pour vous accompagner dans les meilleures conditions

J’ai du, en parallèle de mon cursus de formation suivre une psychothérapie personnelle . Un minimum de 250 heures est requis pour « comprendre comment ça marche, en nettoyant devant ma porte et sortir de la croyance qu’il y a d’un côté ceux, qui souffrent et de l’autre les experts « qui vont bien et qui ont tous compris ».

L’ expérimentation de l’introspection est indispensable pour identifier les processus de guérison psychique.

Avec ces conditions et quelques soit le cabinet ou vous désirerez aller, vous rencontrerez un homme ou une femme qui va vous aidez à vous comprendre, à comprendre les interactions que vous vivez ou que vous avez vécu avec votre environnement familial, professionnel ou amical…et à digérer ces moments. Par ce lien professionnel, vous allez petit à petit vous regarder autrement et donner un sens différent à votre histoire de vie, vos actes et vos projets.

L’accompagnement et le traumatisme / Le Corps, la Souffrance et le Trauma

La vieille idée que le temps guérit les blessures ne s’applique pas au traumatisme psychique .

En savoir plus sur le traumatisme

En savoir plus sur les notions biologiques >>

QUELQUES NOTIONS BIOLOGIQUES

3 systèmes neuronaux de bases sous-tendent chez l’être humain le fonctionnement du système nerveux avec les comportements et les émotions qui y sont associés .

Le plus ancien remonte à plus de 500 millions d’années, prenant son origine chez les poissons. Sa fonction est l’immobilisation, la conservation métabolique et le figement . Il agit sur les viscères.

Est ensuite apparu le système nerveux sympathique qui a pour fonction de mobiliser et de faciliter l’action (combattre ou fuir), il agit sur les membres.

Le plus récent a environ 80 millions d’années, il gère les comportements sociaux et relationnels , c’est la branche du système parasympathique qui régule le nerf vagal. Il est lié aux nerfs crâniens qui gèrent l’expression faciale et la vocalisation. Ce système développé gère les muscles de la gorge, du visage , de l’oreille interne, du cœur et des poumons qui ensemble communiquent nos émotions .

Selon l’intensité et la violence du choc du traumatisme, nous sommes touchés à différentes profondeurs. Il est nécessaire de comprendre le niveau touché pour relancer le mouvement et le lien social.

L’IMPORTANCE D’UN ACCOMPAGNEMENT PSYCHOCORPOREL DANS LA RÉGULATION DES TRAUMATISMES

LA VIEILLE IDÉE QUE LE TEMPS GUÉRIT LES BLESSURES NE S’APPLIQUE SIMPLEMENT PAS AU TRAUMATISME PSYCHIQUE .

Lorsque nous sommes confronté à un stress brutal en-dessus de ce que nous pouvons supporter ou à la répétition de mauvais traitements, nous nous tournerons vers un proche, en l’absence d’un tiers secourable nous chercherons à nous rebeller, à fuir ou à combattre. Si cette deuxième solution est impossible, nous retrouverons un comportement très archaïque de préservation qui nous entraînera dans une forme d’immobilité. Quelque chose s’est arrêtée.

 

Une spirale s’installe, l’expérience vécue ou les brimades répétées  créent une façon d’être qui vient amplifier le traumatisme et l’ensemble prend des proportions pouvant être insondables. Un individu traumatisé arrive à craindre ses propres sensations, car elles engendrent une peur qui généralise et approfondit la paralysie et l’impuissance. A cela s’ajoutent d’autres émotions négatives telles que : la répulsion, la terreur et bien souvent des craintes envers l’extérieur.

 

Le traumatisme de départ s’est accru et le retour à la vie normale devient problématique : c’est l’après agression, l’après accident, …. et plus n’est jamais comme avant .

Autant le corps a accumulé ces informations douloureuses, autant il a la capacité  à dissiper le traumatisme et à restaurer le bien être. L’Intégration Posturale Psychothérapeutique va permettre de construire ce processus de guérison.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site
Accepter
Refuser